6 min

Oméga 3, EPA, DHA … tout comprendre au sujet des acides gras

Acide gras, oméga 3 EPA ou DHA ... Beaucoup de termes que l'on entend et que l'on a parfois du mal à différencier. Ce que l'on sait en revanche, c'est qu'ils sont bons pour la santé. Mais pourquoi ? Que nous apportent-ils et comment les différencier ? Que faut-ils savoir à leurs sujets ? 


Ça tombe bien, on est là pour vous répondre et vous faire découvrir le monde des acides gras.

oméga 3 epa dha

Oméga 3, EPA, DHA : qu'est-ce que c'est ?

Les 3 composants essentiels à notre alimentation quotidienne sont les protéines, les glucides et les lipides. Autrement dit : de la viande ou des céréales, des sucres et des graisses. Les oméga 3 sont des acides gras qui font partie de la famille des lipides. 


Dans cette famille, il existe 3 catégories d’acides gras :

  • Les acides gras saturés : il s’agit surtout des graisses animales qui, en excès, peuvent favoriser le développement des maladies cardio-vasculaires ainsi que l’augmentation du mauvais cholestérol.

  • Les acides gras insaturés : les oméga 9 également appelés acides oléiques. On dit qu’ils sont « non essentiels » car notre organisme est capable de les synthétiser, à condition que ses 2 cousins, les oméga 3 et 6, soient présents.

  • Les acides gras poly-insaturés : les oméga 6 ou acides linoléiques et les oméga 3, nommés également acides alpha-linoléniques. Ils sont qualifiés d’ « essentiels » car notre corps ne sait pas les fabriquer. Il est donc crucial de lui en fournir un apport quotidien grâce à une alimentation variée et équilibrée. Ils permettent une réserve d’énergie par l’amélioration des échanges cellulaires, préservent tous les tissus de l’organisme et jouent le rôle d’anti-inflammatoire général. Malheureusement, notre consommation alimentaire actuelle procure trop d’oméga 6 pour trop peu d’oméga 3. Or, un équilibre doit être maintenu pour favoriser l’action bénéfique de chacun de ces acides gras essentiels.

On parle souvent d'EPA et de DHA. Qu'est-ce que cela signifie ?

Les oméga 3 epa dha sont les produits d’une cascade enzymatique dont le point de départ est l’acide alpha-linolénique. Ils font donc partie de la famille des oméga 3. Néanmoins, ils ont un rôle plus ciblé et plus performant dans notre organisme.   


Pour mieux comprendre, voici comment les oméga 3 EPA et DHA sont obtenus dans notre corps :


La plupart du temps, dans notre alimentation, nous consommons des acides alpha-linoléniques. Imaginez des petits ciseaux, qui sont en fait les enzymes présentes dans notre appareil digestif, qui viendraient découper ce premier acide gras pour créer un second acide gras appelé EPA. 


Cette nouvelle structure, à l’action anti-inflammatoire, va exceller dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, dans l’amélioration de tous les troubles métaboliques ainsi que dans la régulation de l’hypertension artérielle et de la dépression.   


En découpant à nouveau la structure de l’EPA, nos enzymes créent alors le DHA, appelé également acide cervonique. Son rôle est fondamental dans toutes les affections neurodégénératives. Le DHA permet un développement normal du cerveau, du système nerveux et de la vision. Il ralentit aussi la dégénérescence globale de l’organisme. Son action équilibrante a également été reconnue dans le babyblues ainsi que dans la dépression des séniors.   


Lorsque notre corps est en bonne santé, cette cascade enzymatique se déroule convenablement. Mais dès lors qu’il y a inflammations chroniques et/ou carences en vitamines et minéraux, elle ne peut plus s’effectuer correctement et nous manquons considérablement d’oméga 3 EPA et DHA.

Quelles sont les sources d'Oméga 3 ?

On retrouve l'Oméga 3 dans les huiles végétales ainsi que dans certains petits poissons gras. Petit zoom sur les différentes sources d'Oméga 3 naturelles : 

Le huiles :

  • De lin
  • De noix
  • De soja
  • De canola
  • De colza
  • De cameline  


sont de bonnes sources d'acides alpha-linoléniques.

Les petits poissons gras :

  • Le saumon
  • Le thon blanc
  • Les sardines
  • Les maquereaux
  • Le hareng  ont une teneur  

ont une teneur particulièrement concentrée en oméga 3 EPA et DHA car le métabolisme du poisson les synthétise plus facilement que le nôtre. 


Il est donc recommandé de consommer régulièrement ces petits poissons gras afin d’avoir un apport continu des formes actives d’oméga 3 déjà synthétisées que sont les oméga 3 EPA et DHA.

Pourquoi prendre des Oméga 3 ?

Les bénéfices des oméga 3 EPA DHA sur la santé ne sont plus à démontrer. De nombreuses études ont prouvé leur efficacité à travers de nombreuses expériences.   


Leur action majeure est d’améliorer la structure des membranes cellulaires. Cette fonction est primordiale car elle favorise de bons échanges entre les cellules pour un métabolisme optimal. Si toutes vos cellules fonctionnent bien et communiquent bien entre elles, c’est la garantie de rester en bonne santé.

Consommer des Oméga 3 permet de :

  • Prévenir les maladies cardio-vasculaires en préservant la qualité des vaisseaux sanguins
  • Avoir une tension artérielle normale
  • Prévenir et réduire toutes les inflammations
  • Mieux gérer son poids avec un meilleur traitement des graisses dans l'organisme
  • Soutenir la fonction hormonale, notamment lors des problèmes de règles, en cas de grossesse ou de ménopause
  • Soutenir le système nerveux en évitant sa dégénérescence et en améliorant  toutes les fonctions cognitives : mémoire, concentration, rapidité de réflexion...
  • Rééquilibrer les problèmes d’humeur, de dépression et d’anxiété
  • Développer et conserver une vision normale
  • Soutenir la qualité de la peau et des tissus


Alors... ne vous en privez pas !

Nous vous recommandons

Oméga 3 Epax®

Huile de poisson ultra pure concentrée en acides gras essentiels.

  • ✅ Friend of the Sea®
  • ✅ 800 mg d’EPA par dose
  • ✅ 600 mg de DHA par dose
  • ✅ 1 mois de cure
Voir la fiche produit

Pour qui sont-ils recommandés ?

Tout le monde peut consommer des oméga 3 (EPA et DHA), en respectant les quantités adaptées à sa morphologie. Leur consommation est par exemple recommandée chez : 


  • Les adultes : en prévention, pour rester en bonne santé ou en cure, pour soutenir un déséquilibre physique ou émotionnel. Attention néanmoins aux personnes sous traitement anticoagulants ou présentant des troubles de la coagulation sanguine car les oméga 3 ont une action de fluidifiant sanguin sur le long terme.  

  • Les enfants : les oméga 3 peuvent être données dès le plus jeune âge. Plus tôt ils sont pris, meilleur est le développement de l’enfant, tant au niveau de sa croissance que de son système nerveux. Ils agissent également sur les troubles de l’hyperactivité et de l’attention.  

  • Les femmes enceintes : ces acides gras sont fondamentaux lors d’une grossesse afin de soutenir le développement du bébé mais aussi pour maintenir l’équilibre hormonal de la mère, ce qui lui évitera un éventuel baby blues.  

  • Les séniors : enfin, les oméga 3 sont incontournables à partir d’un certain âge pour vieillir en bonne santé, à tous les niveaux.

Quelle quantité d'huile de poisson prendre ?

Vous l’aurez compris, il est plus bénéfique pour la santé de consommer des huiles de poissons riches en EPA et DHA que les huiles végétales qui ne contiennent que leur précurseur. En effet, vous pourrez ainsi apporter à votre organisme les formes directement assimilables et actives des oméga 3 pour de meilleurs résultats.   


Néanmoins, si vous souhaitez intégrer les huiles végétales à votre alimentation, sachez que les recommandations de consommation sont d’environ 2 g d’acide alpha-linolénique par jour.    


Concernant les huiles de poissons, l’Organisation Mondiale de la santé préconise un minimum de 500 mg d’oméga 3 d’origine marine, soit 250 mg d’EPA et 250 mg de DHA.


Très souvent, notre alimentation ne suffit pas à ces apports quotidiens. Il est alors intéressant de faire des cures sous forme de compléments alimentaires, plusieurs fois dans l’année. Soyez vigilant sur la teneur en EPA et DHA. Plus elle sera élevée, plus rapide en sera l’efficacité.   


L’objectif est de soutenir sa santé, pas de créer une dépendance. Les cures sont donc conseillées sur une durée de 3 mois maximum, renouvelable plusieurs fois en respectant toujours 1 mois de pause entre chaque cure.   


Soyez également attentif à la pureté de l’huile dans les capsules. Le label EPAX, tel que nous le proposons avec notre complément Oméga 3, vous garantit une huile qui a conservé tous ses bienfaits car extraite à basse température. Ce procédé permet aussi d’éliminer tous les résidus de polluants environnementaux contenant notamment des métaux lourds.  


Maintenant que vous savez tout sur le sujet, à vos cannes à pêche ! Et si vous n’avez pas envie d’avoir les pieds mouillés, vous pouvez aussi commander notre cure d'Oméga 3 Epax®.

Aurélie Mauré

Naturopathe, certifiée FENA et OMNES

Diplômée de l'école Euronature de Toulouse, Aurélie est experte en micro-nutrition et en compléments alimentaires. Grâce à son expertise, elle oriente vers la cure la plus adaptée à vos besoins. Elle accompagne également de façon naturelle enfants, adultes et seniors pour rééquilibrer tous types de troubles physiques ou émotionnels.

Partager cet article

En lien avec l’article

Produits recommandés

Continuer votre lecture

22/03/2021

Comment faire le plein de vitamine D ?

08/06/2021

Spiruline : ses bienfaits pour un bronzage parfait