Collagène vegan ça existe vraiment ? data-src=

3 min

Le collagène végan, ça existe vraiment ?

Sur le plan éthique, les promesses des produits de beauté actuels sont nombreuses, et parmi elles figurent souvent le respect et la protection des animaux.


Nous aussi, nous sommes attentifs à ce sujet et nous faisons le maximum pour que cette préoccupation soit au cœur de notre démarche.


Cependant, existe-t-il réellement une version végane de cette précieuse protéine ?


Peut-on vraiment trouver une alternative végétale efficace et éthique au collagène ? 🌱

Le collagène : les clés de la jeunesse

Dans le monde de la beauté et du bien-être, le mot “collagène” est désormais omniprésent. Magazines beauté, blogs, forums santé : tout le monde ne jure (presque) plus que par cette protéine. Mais au fond, pourquoi ?


C’est parti, on vous révèle tous les mystères du collagène (végan?!) !

Nous vous recommandons

Collagène Marin

Formule Beauté à base de collagène marin et acide hyaluronique, enrichie en vitamines A, B, C, E et Zinc.

  • ✅ Action 3-en-1
  • ✅ 1000 mg de collagène marin breveté
  • ✅ 90 gélules faciles à avaler
  • ✅ Fabriqué en France 🇫🇷
Voir le produit

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est une protéine fibreuse présente chez de nombreux organismes vivants, dont les humains. Il est l’un des principaux composants du tissu conjonctif, c'est-à-dire grosso modo, celui qui, entre autres, soutient et nourrit les cellules.

Le collagène apporte de la résistance et de l’élasticité. Il est très présent dans la peau, les tendons, les ligaments, les cartilages, les os et les vaisseaux sanguins.


Il existe plusieurs types de collagène, parmi lesquels les types I, II et III sont les plus courants.

  1. Le collagène de type I est très présent dans le corps humain. On le retrouve essentiellement dans la peau, les tendons, les os et les dents. Il contribue à la fermeté et la structure de la peau et assure la solidité des tendons et des os.

  2. Le collagène de type II se trouve principalement dans le cartilage. Il est essentiel pour le bon fonctionnement des articulations, en leur apportant à la fois élasticité et force.

  3. Le collagène de type II I se trouve dans la peau, les muscles et les vaisseaux sanguins. Il assure une fonction de soutien et de maintien de l'élasticité des tissus.

Quels sont les bienfaits du collagène ?

La présence de cette protéine dans notre organisme, assure à elle seule de nombreuses fonctions :

  1. Maintien de la structure de la peau : Le collagène confère à la peau sa fermeté et son élasticité. Il aide à prévenir les rides et le relâchement cutané, et joue un rôle clé dans la cicatrisation des plaies.

  2. Soutien des articulations et des cartilages : Le collagène est essentiel pour le bon fonctionnement des articulations, en leur apportant à la fois élasticité et force. Il aide à amortir les chocs et à maintenir la mobilité articulaire, réduisant ainsi les risques de douleurs et de troubles articulaires.

  3. Soutien des muscles : Le collagène contribue à la structure des muscles, notamment des muscles squelettiques. Il aide à maintenir la force et la masse musculaire, particulièrement important avec l'âge.

  4. Santé des ongles et des cheveux : Le collagène est également bénéfique pour les ongles et les cheveux, leur apportant force et résilience. Il peut aider à prévenir les ongles cassants et à renforcer les cheveux, les rendant moins sujets à la casse.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos articles de blog sur le sujet :

  1. Quand prendre du collagène ? ;

  2. Collagène marin et acide hyaluronique : la combinaison idéale pour une peau parfaite ;

  3. Quel est le meilleur collagène pour la peau ? Conseils et Avis (2024).

collagène vegan ou animal

Le collagène végan : info ou intox ?

Soucieux du bien-être animal, vous avez peut-être opté pour un régime végan. S’il est évident que ce choix alimentaire contribue à réduire l'exploitation animale et à préserver l'environnement, il est également important de veiller à l’efficacité des produits consommés.

Vous l’avez sans doute constaté, trouver des alternatives compatibles avec ce mode de vie peut parfois s'avérer difficile. Le collagène fait partie de ces défis.


S’agissant d’une protéine animale essentiellement présente dans la matrice extracellulaire, il n’est pas possible de trouver une source vegan naturelle de collagène.


Alors non, le collagène végan n’existe pas !


Attention aux fausses promesses sur le collagène végan…Peut-être avez-vous déjà remarqué des produits portant la mention “ collagène végan ” ?


La plupart du temps, ce collagène végan est issu d’assemblages d’acides aminés végétaux conçus pour imiter les profils d'acides aminés humains nécessaires à la formation du collagène. Mais gardez bien en tête que ces mélanges ne contiennent pas réellement de collagène.


En effet, ce sont les séquences spécifiques d'acides aminés qui se combinent pour former des peptides qui rendent le collagène fonctionnel. Ces dernières étant absentes dans les produits végétaux, ces prétendus collagènes végans ne peuvent pas reproduire les mêmes effets que le collagène dérivé des animaux.

La production de collagène par les biotechnologies

Ne perdez pas espoir, la science continue de progresser… Les biotechnologies, comme la génétique synthétique, la fermentation et l’ingénierie des protéines, permettent désormais de produire des composés bioactifs, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles opportunités.


Concernant le collagène, une approche potentielle consistant à utiliser des bactéries et des levures est en cours de recherche. Pour le moment, il semblerait que les séquences d’acides aminés produites ne soient pas suffisamment variées. L’efficacité de ce collagène n’est donc toujours pas comparable à celui issu de sources animales. De plus, cette méthode suscite des préoccupations éthiques en raison de l'utilisation d'organismes génétiquement modifiés (OGM) dans le processus de production.


Bon, même si nous sommes toujours loin du collagène végan, croisons les doigts pour que la recherche scientifique nous rapproche de cet objectif. 🤞

collagène vegan

Et le collagène végétarien dans tout ça ?

Le collagène végétarien est issu de la membrane des œufs. Le régime végétarien autorisant leur consommation, cette alternative semble donc être une excellente option au premier abord.


Le collagène végétarien provenant de la membrane de l’œuf est en réalité un collagène dit “natif”. Ce terme signifie que la protéine de collagène reste dans sa forme naturelle, telle qu'elle est présente dans la membrane de l'œuf, sans être décomposée en peptides plus petits par hydrolyse.


Bon, c’est un peu compliqué là ! 🤯 Pour faire simple, cela veut dire que le collagène n’est pas altéré par des processus chimiques ou toute autre manipulation, ce qui paraît plutôt être une bonne chose.


En revanche, il faut savoir que cette caractéristique affecte sa biodisponibilité, c'est-à-dire sa capacité à être digérée et absorbée par l'organisme. Le problème, c’est que les protéines nativement structurées sont plus difficilement décomposables par les enzymes digestives.


De plus, le processus de production de ce collagène étant plus complexe que celui du collagène hydrolysé, les prix des produits contenant du collagène végétarien/natif sont souvent bien plus élevés…

collagène végan ça existe ?

Le collagène animal : un cercle vertueux pour les biodéchets ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est en réalité plus vertueux de consommer du collagène animal que le collagène végan (enfin prétendument végan).


En effet, les matières premières, telles que les peaux ou les os, sont collectées auprès des abattoirs ou des industries de transformation de viande ou de poisson. Les animaux ne sont jamais abattus pour produire du collagène ! 😌


Donc, si ces sous-produits animaux n’étaient pas utilisés pour produire du collagène, ils seraient tout bonnement jetés ! Nous vous conseillons de rester vigilant quant à la qualité des matières premières utilisées.


Naticol® est un partenaire à qui nous accordons toute notre confiance. L’extraction de son collagène est réalisée à partir de peaux de poissons. Sa production est exclusivement française et répond aux normes ISO 90001 et FSSC 22000. Cette entreprise détient aussi le label “Friend of the sea”.


Grâce à un procédé enzymatique doux, le collagène marin obtenu dispose d’un profil d’acides aminés unique, riche en glycine, proline, hydroxyproline et arginine.


Bien entendu, aucun additif n’est ajouté à ce collagène marin. Nous sommes fiers de recourir à Naticol® pour l’élaboration de ces produits :

  1. Le collagène marin en poudre

  2. Les gélules de collagène marin

Même si le collagène végan n’existe pas encore, il convient toutefois de s’interroger sur les conséquences environnementales que supposerait sa production. Aujourd’hui, le collagène animal élaboré par des entreprises respectant les normes de durabilité apparaît comme une alternative beaucoup plus écologique. 🌏

Lucas PINOS

Co-fondateur de NOVOMA

Passionné et expert en micro-nutrition, Lucas a fondé Novoma en 2012. C’est avec conviction qu’il développe des compléments alimentaires aux actifs efficaces, soigneusement choisis et 100 % clean, pour répondre au mieux aux besoins de l’organisme.

Compartir este artículo

Relacionado con el artículo

Productos Recomendados

Continuar leyendo

26/04/2024

¡Nuestro colágeno apareció en M6!

Leer más

2 min

22/03/2024

Piel opaca/arrugada, molestias articulares… ¿En qué casos y por qué tomar colágeno?

Leer más

3 min

20/03/2024

¿Colágeno bovino o marino: cuál elegir?

Leer más

4 min