7 min

Cuivre

L’article en quelques points clés

Le cuivre est un oligo-élément naturellement présent dans notre organisme. Antioxydant, élément clé dans la formation des os, défenseur de notre immunité ou encore anti-inflammatoire, ses vertus sont multiples et bien nécessaires pour notre corps.

Il est important de se supplémenter en cuivre si votre alimentation ne vous en apporte pas suffisamment, afin d'éviter toutes les contraintes qu'infligent une carence en cuivre : fatigue chronique, maladies à répétition, pertes de mémoire...

Notre organisme réclame entre 1,5 et 3 mg de cuivre par jour.

Le cuivre est un oligo-élément indispensable pour le corps. Il intervient notamment dans la formation des os, mais pas seulement. Il participe au renforcement des défenses immunitaires et le bon fonctionnement général de l’organisme. Anti-inflammatoire et producteur de mélanine, le cuivre n’a pas fini de nous surprendre et surtout, de nous aider à nous sentir en pleine forme toute l’année !

Qu’est-ce que le cuivre ?

Le cuivre est un oligo-élément essentiel à notre organisme. Présent à l’état naturel dans notre corps, il est stocké à hauteur de 50 à 120 mg pour un sujet adulte, dans notre organisme.  


Le cuivre n’est pas synthétisé par notre corps, il est donc nécessaire de le lui apporter via notre alimentation. Il sera ensuite excrété dans la bile et une partie dans les urines permettant d’éliminer le cuivre alimentaire non absorbé au cours de la journée.   


Ce minéral essentiel participe à la fabrication des globules rouges et au maintien des cellules nerveuses, dont la fonction première est de propager l’information et créer des connexions entre les neurones. De plus, c’est un maillon essentiel dans la protection du système immunitaire.   


Vous l’aurez compris, les bienfaits du cuivre sont nombreux, il est donc difficile de s’en passer. On vous explique tout plus bas !

cuivre

Sources de cuivre

La principale source de cuivre est l'alimentation. Le cuivre n'étant pas synthétisé par notre corps, pour en bénéficier il faut le consommer grâce à certains aliments.   


Les sources alimentaires de cuivre les plus importantes comprennent les crustacés, les graines et les noix, les abats, les céréales, le son de blé, les produits à grains entiers et le chocolat.    


Boire de l’eau en quantité est une solution pour augmenter le taux de cuivre dans l’organisme bien que les quantités soient relativement faibles.    


Les autres sources de cuivre : 

  • le foie ;
  • les pommes de terre ; 
  • le tofu ;
  • les pois chiches ;
  • le saumon ; 
  • les avocats.    


Lorsque la quantité de cuivre est insuffisante en raison d’un problème de santé ou d’une alimentation peu ou pas équilibrée, la consommation d’aliments riches en cuivre va permettre de répondre à la naissance d’une carence.

Carence en cuivre : quelles conséquences ?

Maintenir un niveau normal de cuivre dans le corps est indispensable afin d'éviter les carences. 


Si l’alimentation moderne rend la carence en cuivre rare, le manque de variété et la consommation de produits transformés augmentent le risque de carence.      


D’autres causes d’un manque de cuivre peuvent être la maladie cœliaque, une consommation en zinc excessive ou une maladie du tube digestif.        


Les symptômes de la carence en cuivre sont :

  •  une fatigue chronique : le déficit en cuivre est l’une des raisons d’un sentiment de fatigue permanent et de faiblesses musculaires. La carence cuivre entraîne une diminution de l’absorption du fer rendant le corps plus fragile ;  

  • le déclenchement de maladies à répétition : si les gènes peuvent jouer un rôle, la tendance à tomber régulièrement malade est l’un des signes d’un niveau de cuivre bas. L’organisme a, alors, la plus grande difficulté à se protéger et faire face aux infections. Ce type de carence est associé à une réduction de la production des neutrophiles, globules blancs qui ont une fonction centrale dans la protection du système immunitaire ;  

  • des pertes de mémoires et difficultés d’apprentissage : l’un des symptômes de la carence en cuivre est l’apparition de troubles amnésiques correspondant à une incapacité à mémoriser ou se souvenir d’évènements récents. Le cuivre va fournir le cerveau en énergie et l’aider à éliminer les déchets et toxines produits par l’activité cérébrale. Leur accumulation peut causer un ralentissement des connexions cognitives. 

Quels sont les bienfaits du cuivre ?

Vous vous sentez épuisé(e) dès le début de la journée ou vous tombez souvent malade ? Découvrez ci-dessous les bienfaits du cuivre, qui pourrait être la solution à vos problèmes :

Le cuivre combat le stress oxydatif

Le stress oxydatif dégrade petit à petit nos cellules. Il encourage la production de radicaux libres provoquant un déséquilibre voire le développement de pathologies au niveau de la peau ou des cheveux.  


La conséquence ? Un vieillissement prématuré et l’apparition de maladies cancéreuses comme le cancer de la peau. Le cuivre va protéger naturellement les cellules de l’organisme contre les effets négatifs des radicaux libres, mais aussi des facteurs externes comme la pollution, le tabac ou les UV.

Le cuivre participe à la production de mélanine

Le cuivre contribue à la production de mélanine, un pigment qui intervient dans la coloration de la peau.

Le cuivre possède des vertus anti-inflammatoires

L’inflammation est une réponse naturelle du système immunitaire pour se protéger contre les maladies ou de possibles blessures. Ce mécanisme de votre corps peut se déclencher de manière chronique en raison d’un niveau de stress élevé, la consommation de tabac, de sucre ou une inactivité prolongée et peut durer un certain temps (c’est-à-dire le temps nécessaire à votre organisme pour éliminer la cause originelle). 

Le cuivre contribue au maintien de tissus conjonctifs normaux

Les tissus conjonctifs correspondent aux cellules des divers organes et du sang. Leur rôle est de protéger les autres tissus, d’assurer le transport des nutriments et de renforcer les défenses immunitaires de l’organisme. La fonction antioxydante du cuivre participe à éliminer de manière efficace les déchets accumulés par le corps.

Le cuivre assure un métabolisme énergétique normal

Le métabolisme énergétique représente les réactions chimiques des cellules du corps qui sont responsables de la production d’énergie. Le cuivre intervient notamment dans l’oxydation du glucose et de sa synthèse biochimique ce qui contribue au bon métabolisme énergétique essentiel pour faire fonctionner l’organisme.

Le cuivre contribue à la bonne santé des os

Des études scientifiques ont montré que la supplémentation en cuivre apporte une réponse effective aux anomalies osseuses que peuvent rencontrer les nourrissons carencés en cuivre. Il est également important pour les femmes ménopausées chez qui l’arrêt de la production d’oestrogènes a pour conséquence d’entraîner le ralentissement plus ou moins important de la formation des tissus osseux.

Le cuivre soutient la fonction cardiaque

Si la carence en cuivre est rare, elle peut cependant avoir des conséquences invalidantes comme l’apparition soudaine de maladies cardiaques. Le cuivre compte parmi les oligo-éléments essentiels pour solidifier les vaisseaux sanguins et diminuer les risques d’hypertrophie cardiaque, un symptôme peu connu qui résulte d’un manque de cuivre.

Nous vous recommandons

Formule Soleil

Synergie de 7 actifs pour préparer et accompagner votre peau au soleil.

  • ✅ Bronzage sublimé
  • ✅ 2 mg de cuivre bisglycinate par prise
  • ✅ 100% clean (garanti sans additifs)
  • ✅ 1 mois de cure
Voir la fiche produit

Comment bien choisir son complément alimentaire en cuivre ?

Le cuivre en complément alimentaire se retrouve généralement dans des combinaisons de compléments couplées à d’autres molécules comme la vitamine E. L’ensemble aide à retrouver un corps en parfaite santé et à répondre à un déficit en cuivre.  


Comme tout ingrédient à consommer, votre complément alimentaire doit être choisi avec soin pour profiter pleinement de tous ces bienfaits.   


Tout d’abord, le cuivre bisglycinate est une forme de cuivre à privilégier. Biodisponible et hautement assimilable par le corps, il est très bien toléré par l’organisme et par notre estomac, pour nous offrir une cure efficace rapidement.   


Le dosage est également important. En fonction de la cure que vous souhaitez faire, à savoir s'il s'agit uniquement d'une cure de cuivre ou bien d'une formule plus complète dans laquelle le cuivre est l'un des composants, le dosage peut varier. Si votre objectif est de bénéficier des effets du cuivre pour le bronzage, nous vous conseillons un apport journalier de 1,5 à 3 mg de cuivre. Attention à ne pas effectuer de cure de zinc ou de fer en même temps, car ces ingrédients altèrent l’absorption du cuivre par l’organisme.     


Chez Novoma, nous avons intégré le cuivre dans notre Formule Soleil, une formule composée des meilleurs actifs pour préparer la peau au soleil et favoriser le bronzage naturel. Chaque dose journalière (2 gélules) de notre formule idéale pour mieux bronzer en été comme en hiver vous apportera 2 mg de cuivre bisglycinate par jour.

Cuivre : les contre-indications

L’effet du cuivre sur l’organisme est excellent. Des effets secondaires, et autres interactions, avec un traitement médical peuvent tout de même se manifester. C’est la raison pour laquelle, dans ce cas, la supervision avec un professionnel de santé peut s’avérer utile.   


Nausées, diarrhées, complications au niveau du foie… sont les premiers signes d’un surdosage ou d’une mauvaise absorption suite à une cure de cuivre alimentaire ou en supplémentation.   


La prise de complément alimentaire de cuivre est contre-indiquée chez : 

  • la femme enceinte ou allaitante ;
  • les enfants ;
  • les personnes avec des fragilités aux reins et au foie.  


Partager cet article

En lien avec l’article

Produits recommandés

Continuer votre lecture

22/03/2021

Comment faire le plein de vitamine D ?