data-src=

5 min

Probiotiques

L’article en quelques points clés

Naturellement présents dans l’organisme, les probiotiques sont des organismes vivants, des bactéries, constituants plusieurs microbiotes dans notre corps.

Les probiotiques sont les bactéries « saines », contribuant à la bonne santé du corps ; si elles deviennent trop déséquilibrées par rapport aux « mauvaises » bactéries, plusieurs conséquences néfastes peuvent survenir.

On trouve notamment les probiotiques dans les produits laitiers, mais en cas de carence, ou de certains événements précis, une complémentation est possible.

De prime abord, quand vous entendez parler de bactéries, vous êtes un peu sceptique, voire quelque peu écœuré. Les bactéries n’ont pas une très bonne réputation, et pour cause. Toutefois, il en existe de bonnes, qui jouent en votre faveur, et celle de votre bonne santé, comme les probiotiques !  


Désignés comme les alliés de nos intestins et de notre système immunitaire en général, les probiotiques ont le vent en poupe depuis quelques années car la science a bien compris leur importance. Entre bienfaits digestifs, intestinaux, vaginaux ou buccaux, les probiotiques jouent un rôle essentiel dans notre corps.  


Vous vous demandez comment des champignons (oui, c’en est !) peuvent avoir un effet positif sur votre santé ?  On voit ça tout de suite !

probiotiques

Qu’est-ce que les probiotiques et à quoi servent-ils ?

Définis par l’OMS comme des « micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé », les probiotiques sont des bactéries présentes naturellement dans les intestins, la bouche, ou encore à l’intérieur du vagin.  


Ces bactéries maintiennent l’équilibre de la flore intestinale, régulent le système immunitaire, favorisent le transit, et bien d’autres choses. Les probiotiques aident l’organisme à combattre d’éventuelles maladies et infections.  


Concrètement, ces micro-organismes forment un bouclier contre les mauvaises bactéries qui souhaiteraient élire domicile dans votre corps et créer des diarrhées, des constipations, des inflammations et autres maladies. C’est pour cela qu’ils jouent un rôle essentiel dans le système immunitaire entier.  


Présents à l’état naturel dans notre organisme, en cas de carence, on peut se supplémenter en probiotiques via la prise d'un complément alimentaire probiotique en poudre ou en gélule.  


Mais on les retrouve aussi dans certains aliments :

  • le yaourt,
  • le kéfir,
  • les cornichons,
  • certains fromages. 

Quels sont les bienfaits des probiotiques ?

Les probiotiques ont de multiples fonctions et recèlent de nombreux bienfaits. Dans la famille de ces micro-organismes positifs, on peut citer les bactéries lactiques (tels les lactobacilles) ou bifidobactéries, les levures comme les saccharomyces cerevisiae, ou encore le bacillus.  


Avec les années et les différentes expériences, le monde scientifique sait combien les probiotiques permettent d’éviter des inconforts, des infections ou des inflammations. Les probiotiques ont la vertu de rééquilibrer les différentes flores et booster le système immunitaire.  


Voici quelques-uns des bienfaits aujourd’hui reconnus des probiotiques.  

Protection des intestins

Qui dit probiotiques, dit intestins ! Logique, puisque les probiotiques naissent à l’intérieur de ceux-ci. Dès votre naissance, des milliards de bactéries s'y installent - pour le mieux. Sorte de nid douillet pour organismes vivants, vos intestins les accueillent surtout pour bénéficier de leur protection. Les probiotiques deviennent les défenseurs de vos intestins !  


Tels des guerriers, ces micro-organismes luttent à chaque instant contre les mauvaises bactéries. Cause de multiples désagréments, elles souhaiteraient prendre la place de vos alliés, en détruisant l’équilibre existant entre bons et mauvais organismes.  


Les probiotiques, qui sont les bonnes bactéries, dressent dès le début une barrière de protection afin que le tube digestif reste sain.  


Ainsi, en cas de déséquilibre qui crée une inflammation, une allergie ou un inconfort, il est possible d'ingérer, sous forme de gélules ou de poudres, des probiotiques. Ils soutiennent alors les bons micro-organismes et les aident à se multiplier. Ils reprennent le dessus sur les bactéries pathogènes et vous soulagent.  

Probiotiques et digestion

Entre diarrhée, constipation ou maladie du voyageur, l’équilibre digestif est souvent mis à mal. Les probiotiques sont des alliés de poids pour favoriser votre digestion. En luttant contre les aliments indésirables, trop sucrés, trop acides, ou pas toujours très sains, ils aident vos intestins à bien digérer tout ce que vous mangez, et donc, à garder l’équilibre de la flore intestinale intacte.

Protection de la flore vaginale

Avec les menstruations, la grossesse ou la ménopause, la flore vaginale évolue et se détériore parfois. Le stress, la prise d'antibiotiques ou le tabac la fragilisent et amenuisent ses défenses naturelles. Pour les femmes concernées, une flore vaginale déséquilibrée peut entraîner diverses infections.  


Tout comme les intestins, la flore vaginale est composée de micro-organismes, bons et mauvais. Tant que les bonnes bactéries sont plus nombreuses que les mauvaises, un équilibre est assuré.  


Les bactéries lactiques détiennent ce rôle protecteur. Elles créent un système de défense en produisant un environnement assez acide, pour lutter contre de potentiels agents pathogènes. Si, malheureusement, il y a déséquilibre, c’est que le taux de bactéries a fortement diminué.  


En prévention ou en traitement, vous pouvez utiliser les probiotiques par voie orale ou locale. Les lactobacilles (les bactéries lactiques) se multiplient, favorisent les bonnes bactéries et créent à nouveau un milieu acide, protecteur de la flore vaginale.  

Protection de la flore buccale

Aussi appelée microbiote buccal, la flore buccale contient elle aussi divers types de bactéries, saines et moins saines, qui doivent respecter un certain équilibre (toujours !) pour maximiser votre bien-être.  


Afin de garder une flore en bonne santé, les bons micro-organismes doivent être en supériorité. Ils empêchent alors les organismes pathogènes de s’accrocher aux parois de la bouche, aux dents, et de créer des infections ou inflammations.  


Ce déséquilibre peut survenir à cause : 

  • d’une mauvaise alimentation,
  • du stress,
  • d’une mauvaise hygiène buccale,
  • d’un traitement d’antibiotiques.  


C’est à ce moment que les probiotiques entrent en jeu. Dans le cas de la perte de ce précieux équilibre, ils réparent la flore buccale. Grâce à leur action localisée, ces bonnes bactéries se multiplient, luttent contre les infections et reprennent le dessus sur les agents pathogènes.  


Sachant que certaines bactéries buccales peuvent descendre dans les intestins et y développer des maladies, il vaut mieux prendre soin de votre bouche et de votre flore. Vous évitez ainsi les caries, les problèmes intestinaux chroniques, les inflammations de la gencive, etc.  

Quand faire une cure de probiotiques ?

Vous êtes maintenant incollables sur les probiotiques et leurs bienfaits. Vous savez combien ils sont précieux pour l’organisme et l'équilibre des différentes flores de votre corps.  


Vous avez alors envie de faire une cure. Mais… quand ?  


Pour retrouver une santé de fer, voici différentes occasions d’opérer une cure de probiotiques :

  • après une diarrhée pour retrouver l’équilibre intestinal ;
  • dans le cas d’une constipation ;
  • pour traiter ou prévenir les infections vaginales ;
  • afin de booster votre système immunitaire, notamment chez les enfants ou les personnes âgées ;
  • durant une grossesse, dans le but de réguler votre transit ;
  • après un traitement d’antibiotiques ;
  • après une grosse période de stress ;
  • à la suite d’une période infectieuse.  


Pour être certain de leur efficacité, en prendre au début de votre petit-déjeuner est la meilleure astuce. N’oubliez pas : les probiotiques sont des micro-organismes vivants. Pour remplir totalement leur rôle, surtout si vous les prenez par voie orale, ils doivent arriver dans vos intestins vivants !  


Ainsi, au début de votre repas, l’environnement intestinal est un peu moins acide et un peu plus « probiotique friendly ». Nos amies les bactéries auront plus de chance d’arriver saines et sauves à destination. 

Nous vous recommandons

Formule Probio

Formule à l'efficacité sur la flore intestinale cliniquement prouvée.

  • ✅ 60 Milliards d'UFC par prise
  • ✅ Synergie de 6 souches microbiotiques
  • ✅ Gélules gastro-résistantes DRaps®
  • ✅ Efficacité prolongée
Voir la fiche produit

Comment bien choisir son complément alimentaire de probiotiques ?

1) La concentration : l'UFC

C’est la quantité de probiotiques présents dans une gélule (Unité Formant Colonie). Si ce taux est trop bas, votre complément alimentaire ne sera pas efficace, car tous les micro-organismes mourront durant le voyage entre votre bouche et vos intestins. Pour des effets optimaux, optez pour une gélule contenant 30 milliards d’UFC, et de préférence gastro-résistante pour que les micro-organismes soient protégés lors de leur passage dans l'estomac.

2) La qualité des souches et leur résistance

Avant d’acheter votre complément, assurez-vous de la qualité des souches de probiotiques. Celles-ci doivent être excellentes pour assurer une bonne cure. Les meilleures sont les lactobacillus paracasei et reuteri. Elles doivent être aussi très résistantes afin de survivre au milieu acide par lequel elles passent, pour enfin arriver dans l’intestin grêle et le côlon. Des souches ayant fait l'objet d'études cliniques est un vrai plus.

3) La provenance de vos compléments

Pour être certain d’une bonne traçabilité des éléments utilisés dans le complément alimentaire, de leur qualité et de leur efficacité, privilégiez des produits testés et fabriqués en France. Si les compléments alimentaires probiotiques sont aussi limpides sur leur composition et utilisent un minimum d’additif, vous avez également là un autre gage de qualité.  

Supplémentation en probiotiques : les contre-indications

En règle générale, les probiotiques ne sont pas dangereux pour la santé. Comme vous l’avez vu, ce sont de bonnes bactéries qui ont pour but de vous protéger contre d’éventuelles infections. Toutefois, l’excès nuit toujours.  


Une présence trop importante de ces micro-organismes peut vous faire plus de mal que de bien, en entraînant notamment ballonnements et constipation. Il est donc important de ne pas surdoser les quantités quotidiennes. 100 milliards de bactéries, d’une même famille, ingérées par jour durant une cure, sont le maximum. Nous vous recommandons 60 milliards d’UFC par jour, ce qui suffit amplement et sera tout aussi efficace, sans risque de désagrément.  


Par ailleurs, il est préférable d’éviter de donner des probiotiques à des bébés prématurés, enfants ou adultes immunodéprimés. Par précaution, et afin de ne pas créer d’effets secondaires qui risqueraient de fragiliser leur santé, la supplémentation est fortement déconseillée auprès d’eux.    


Et voilà ! Nous espérons que ce guide vous aura réconcilié avec les bactéries, et démontré toute l’importance de soigner ses différentes flores à l’aide des probiotiques et de nos amies les (bonnes) bactéries 🦠 

Partager cet article

En lien avec l’article

Produits recommandés

Continuer votre lecture