manque de fer et angoisse data-src=

7 min

Manque de fer et angoisse : il y a-t-il un lien ?

L'angoisse est un sentiment de peur ou de malaise intense qui peut être causé par des situations stressantes ou des pensées négatives. Il est normal de ressentir de l'anxiété de temps en temps, mais lorsque cela devient chronique et interfère avec les activités quotidiennes, il peut s'agir d'un trouble anxieux.  


Les troubles anxieux sont les troubles mentaux les plus fréquents et peuvent se manifester sous différentes formes, comme la phobie, le trouble panique, le trouble obsessionnel-compulsif ou le trouble de l'anxiété généralisée. 


Il a été démontré qu'il existe des liens entre le manque de fer et l'angoisse.  


C’est connu, le manque de fer peut causer de nombreux symptômes physiques indésirables. Ce qui est moins connu, c’est qu’il peut également engendrer des symptômes psychologiques pouvant avoir des conséquences sur la santé mentale.  


Dans cet article, nous allons explorer les liens entre l'anémie ferriprive et l'angoisse, afin de détecter et de traiter efficacement la carence en fer, avant que celle-ci ne provoque des angoisses.

manque de fer et angoisse

Quelles sont les causes d'un manque de fer ?

Il existe plusieurs causes de l'anémie ferriprive, mais la principale est la carence en fer dans l'alimentation.  


Les personnes qui suivent une alimentation végétalienne ou végétarienne sont particulièrement dites « à risque », car elles ont moins accès aux sources de fer animales, qui sont plus facilement absorbées par l’organisme. Il est ainsi important pour elles de penser à se supplémenter afin d’éviter toute carence. Pour les aider, ou si vous-même, vous suivez un régime alimentaire végétalien ou végétarien, n’hésitez pas à consulter notre article sur Comment éviter les carences dans un régime végan.  


D’autre part, pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les réserves en fer doivent être maximales puisqu’elles ont besoin de plus de fer pour en fournir à leur bébé ! Il est donc primordial de se supplémenter à ces périodes. Il existe un tas d’astuces et de bons aliments à ingérer pour éviter la carence en fer chez la femme enceinte ou allaitante.  


D'autres facteurs peuvent provoquer un manque de fer comme des saignements internes, une maladie chronique entraînant une perte de sang, ou encore un régime restrictif et des troubles de l’absorption. 


Par ailleurs, il est bon de noter que certains médicaments peuvent causer une carence en fer en réduisant l'absorption intestinale de ce dernier. Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) utilisés pour traiter les ulcères gastriques ou encore les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) employés pour traiter la douleur et l'inflammation sont des exemples de médicaments qui peuvent causer une carence en fer.

Nous vous recommandons

manque de fer et angoisse

Fer Bisglycinate

Fer Bisglycinate Ferrochel® hautement assimilable associé à de la vitamine C.

  • ✅ Fer chélaté à la biodisponibilité élevée
  • ✅ 14 mg de fer élément par gélule
  • ✅ Avec de la vitamine C Quali®-C
  • ✅ 3 mois de cure
Voir la fiche produit

Les symptômes du manque de fer

Les symptômes du manque de fer sont nombreux, et peuvent varier d’une personne à une autre, selon le métabolisme de chacun. 


Soulignons aussi que parfois, certaines personnes peuvent présenter des niveaux de fer bas dans le sang, sans présenter de symptômes apparents. D’où l’importance de faire un check-up chez votre médecin traitant en cas de doute, qui vous prescrira probablement une prise de sang pour détecter toute carence

Les symptômes physiques d’un manque de fer

Voici quelques symptômes couramment rapportés : 


  • Fatigue :
    Le manque de fer peut causer de la fatigue et de la faiblesse, car le fer est nécessaire pour produire l'hémoglobine, une protéine qui transporte l'oxygène dans le sang. Lorsque le niveau de fer dans le sang est bas, il y a moins d'hémoglobine disponible pour transporter l'oxygène, ce qui peut causer de la fatigue et de la faiblesse.

  • Pâleur :  
    L'anémie ferriprive peut causer une pâleur de la peau, des muqueuses et des ongles, car le manque de fer peut entraîner une réduction de la quantité d'hémoglobine dans le sang.

  • Palpitations cardiaques :  
    Le manque de fer peut causer des palpitations cardiaques, car le cœur doit pomper plus fort pour compenser la réduction de l'hémoglobine dans le sang.

  • Étourdissements et vertiges :  
    Les niveaux bas de fer peuvent provoquer des étourdissements et des vertiges, car il y a moins d'oxygène disponible pour le cerveau.

  • Respiration rapide :  
    Le manque de fer peut engendrer une respiration rapide, parce que le corps essaie de compenser la réduction de l'hémoglobine dans le sang en augmentant la respiration pour obtenir plus d'oxygène.

  • Douleurs à la poitrine :
    Le manque de fer peut causer des douleurs à la poitrine, car le cœur doit pomper plus fort pour compenser la réduction de l'hémoglobine dans le sang.  

  • Diminution de la capacité physique :
    Le manque de fer peut apporter une diminution de la capacité physique, puisqu'il y a moins d'oxygène disponible pour les muscles. Cela peut entraîner de la faiblesse, de la lenteur et de la fatigue lors des activités physiques. 
manque de fer et angoisse

Les symptômes psychologiques d’un manque de fer

Les symptômes psychologiques liés au manque de fer sont moins connus que les symptômes physiques, et pourtant, sont à prendre en considération.   


Ils peuvent inclure de l'irritabilité, de la dépression, de l'anxiété et des troubles de l'humeur. Ces symptômes peuvent être exacerbés par les symptômes physiques (présents ou non) en raison de la fatigue et de la baisse de la capacité physique.


Précisons que ces symptômes peuvent être causés par d'autres problèmes de santé et ne sont pas spécifiques au manque de fer, il est donc important de consulter un médecin pour un diagnostic approprié. 


Il est également important de souligner que le manque de fer peut aggraver les troubles anxieux existants et, de ce fait, accentuer les angoisses.  


Il est donc primordial de traiter efficacement l'anémie ferriprive chez les personnes souffrant de troubles anxieux pour améliorer les symptômes et ne pas laisser l’anxiété ou l’angoisse s’installer et prendre le dessus.

Les conséquences de l'anémie ferriprive sur l'angoisse

Des études scientifiques ont montré que le manque de fer peut augmenter le risque d'angoisse.   


En effet, la carence en fer peut affecter les niveaux de neurotransmetteurs tels que la dopamine et la norépinéphrine, qui jouent un rôle important dans la régulation de l'humeur et de l'anxiété.    


Le manque de fer peut également causer une forte fatigue, ce qui peut aggraver les symptômes d'angoisse. L'anémie ferriprive est associée à une augmentation des niveaux d'inflammation dans le corps, les cytokines pro-inflammatoires étant, elles-mêmes, liées à l'anxiété et à la dépression. 

Nous vous recommandons

manque de fer et angoisse

Spiruline Bio

Spiruline Bio 100% pure et naturelle riche en protéines végétales, minéraux et vitamines.

  • ✅ Certifiée Bio par Ecocert
  • ✅ Séchée et compressée à froid
  • ✅ 3 mois de cure
  • ✅ 100% clean (sans additif & sans excipient)
Voir la fiche produit

Traitement et prévention du manque de fer pour éviter les angoisses

Il existe plusieurs méthodes pour augmenter les niveaux de fer dans le sang.  


Une fois une anémie ferriprive déclarée, votre médecin peut vous prescrire soit des médicaments, soit des compléments alimentaires, et dans les cas les plus extrêmes, une perfusion directement effectuée à l’hôpital.  


Certains individus rencontrent des difficultés à supporter les médicaments à base de fer, en raison de leurs effets secondaires tels que des nausées, des vomissements ou des douleurs abdominales (entraînant des problèmes de transit).   


Dans ce cas, il est possible de se tourner vers des alternatives comme un complément alimentaire à base de fer bisglycinate, qui est une forme parfaitement tolérée par l'organisme. Chez Novoma, c’est la raison pour laquelle nous avons choisi cette forme pour notre complément de Fer Bisglycinate breveté Ferrochel : parfaitement assimilable et parfaitement tolérée par nos intestins et notre organisme. De quoi vite remonter la pente d’une carence ! 


Il est également possible de se tourner vers une cure de spiruline, notamment si vous supportez mal le fer. En effet, la spiruline n’est pas appelée superaliment pour rien ! Cette algue (plus exactement, cette cyanobactérie) contient, en plus de toutes ces vitamines et protéines, une dose suffisante de fer pour venir combattre une carence et vous remettre d’attaque.  


En outre, pour prévenir les angoisses, si celles-ci s’accompagnent d’une forte fatigue et/ou des symptômes précédemment décrits, nous vous recommandons d’aller surveiller votre taux de fer chez le médecin.  


À côté, pensez à maintenir une alimentation équilibrée, notamment tournée vers des aliments naturellement riches en fer, de pratiquer une activité physique régulière, et le tour sera joué ;)  

Lucas PINOS

Co-fondateur de NOVOMA

Passionné et expert en micro-nutrition, Lucas a fondé Novoma en 2012. C’est avec conviction qu’il développe des compléments alimentaires aux actifs efficaces, soigneusement choisis et 100 % clean, pour répondre au mieux aux besoins de l’organisme.

Partager cet article

En lien avec l’article

Produits recommandés

Continuer votre lecture

13/01/2023

Moringa : ses 5 principaux bienfaits pour la santé

14/10/2022

Manque de fer et chute de cheveux : comment y remédier ?

18/01/2023

Quand prendre du magnésium : matin ou soir ?