meilleur collagène data-src=

6 min

Quel est le meilleur collagène ? Conseils et Avis (2024)

Quel est le meilleur collagène ? Nos conseils et avis pour bien le choisir

Actif incontournable dans l’industrie agroalimentaire et cosmétique depuis des dizaines d’années, le collagène sous forme de complément alimentaire connaît aujourd'hui une ascension fulgurante.


L’intérêt envers cette protéine d’origine naturelle est lié à ses nombreuses actions sur la peau, les os, les ligaments, les articulations ou encore les tissus conjonctifs. 


Et à l’heure où la quête de longévité n’a jamais été si forte, de nombreux acteurs se sont emparés du sujet !


Vous le savez, qui dit nouvelle tendance sur le marché des compléments alimentaires, nécessite explication détaillée et honnête , comme à notre habitude !


  1. 👉 Quel est le rôle des peptides de collagène dans le corps ?
  2. 👉 Quelles différences entre les types de collagène (I, II, III) ?
  3. 👉 Collagène marin ou bovin ?
  4. 👉 Quels critères vérifier avant de choisir une supplémentation à base de collagène ?

Après des mois de recherches, nous vous livrons tout ce dont vous avez besoin pour faire un choix éclairé.

meilleur collagène

Collagène : définition et rôle de cette protéine naturelle

Pour faire simple, le collagène est une protéine structurelle produite naturellement par le corps humain et l’ensemble du règne animal. Elle garantit l’intégrité et l'élasticité de la peau, des cartilages, ligaments et tissus conjonctifs.


Son rôle ? Assurer la résistance mécanique à l’étirement, tout en maintenant la souplesse et l’élasticité des tissus.


Le saviez-vous ? Le mot collagène tire son étymologie du mot grec “kolla” signifiant “colle”, car cette protéine agit comme liant naturel. C’est pour cette raison que les tanneries utilisent la liaison entre le collagène et des peaux d'animaux pour les transformer en cuir souple et solide !


Le collagène est produit par des cellules appelées fibroblastes jusqu’à l’âge de 25 ans environ, avant de diminuer progressivement, et de manière définitive !


La baisse du niveau de collagène dans l’organisme entraîne une chute du renouvellement de la matrice cellulaire, ainsi qu’une détérioration des tissus conjonctifs (qui constituent près de 80 % du corps).


Or, les tissus conjonctifs jouent un rôle déterminant dans :


  1. Le transport des nutriments et des métabolites ;
  2. La défense contre les agents extérieurs indésirables ;
  3. La régénération des tissus après une blessure ;
  4. La génération de chaleur par la graisse brune ;
  5. Etc.

Qui dit baisse du collagène dans le corps dit… apparition des premières rides, accélération de la perte musculaire, plus grande fragilité osseuse et risque accru de développer des inconforts articulaires.


✌️ Bref, le vieillissement naturel de tout corps humain ! Bien que de nombreux aliments soient des sources naturelles de collagène, notre alimentation ne peut suffire à compenser cette perte.


C’est pour ces raisons qu’une supplémentation en collagène s’avère intéressante pour soulager les inconforts articulaires et améliorer la souplesse, l’éclat et l'élasticité de la peau.

Quels critères vérifier pour choisir le meilleur collagène ?

L’origine : collagène marin ou collagène bovin ?

Le collagène est présent dans l’ensemble du règne animal, on le retrouve tant chez les mammifères terrestres (collagène bovin), que chez les poissons (collagène marin). Mais ils présentent des différences notables.

Collagène marin

Les peptides de collagène sont extraits à partir de la peau ou de cartilages des poissons, voire des carapaces de crustacés (à proscrire en cas d’allergie).


En fonction de la partie du poisson utilisée pour extraire le collagène, on parlera de type I, II, III.


Le collagène marin utilisé pour les compléments alimentaires est plus souvent de type I, riche en hydroxyproline, un acide aminé présent dans la peau, les parois des vaisseaux sanguins et d’autres tissus conjonctifs.


Le collagène de type III est tout aussi pertinent à utiliser : on le retrouve principalement dans les parois des vaisseaux sanguins, les intestins et les organes internes. Il contribue à la régénération des tissus endommagés. 

Collagène bovin

Le collagène bovin est celui que l'on retrouve le plus souvent dans le commerce (et largement utilisé par l’industrie agroalimentaire et cosmétique).


Il est extrait à partir de la peau de bovins élevés dans des parcs d’engraissement traditionnels ou de bovins nourris et engraissés à l’herbe.


👉 Notre recommandation : le collagène marin.


✅ Avantages :

  1. L’aquaculture produit en moyenne 7 fois moins d’émissions de gaz à effets de serre que l’agriculture, tout en étant plus efficiente.

  2. L'origine marine est plus “clean” à nos yeux, car l’agriculture bovine est davantage propice aux contaminations par des agents indésirables, sans oublier le recours massif aux antibiotiques dans les élevages et aux intrants chimiques pour la culture des terres.

  3. Le collagène marin convient à toutes les préférences religieuses et culturelles.


❌ Inconvénients 

  1. Le seul inconvénient du collagène marin est son prix, plus élevé que le collagène bovin, en raison du plus grand nombre d’élevages bovins dans le monde et de l’agriculture intensive.


Ce sont ces différents atouts qui ont amené notre équipe à sélectionner le collagène marin Naticol®, tant pour notre version en gélules qu’en poudre (il paraît que la saveur mangue connaît un franc succès le matin… !).


En plus de sa biodisponibilité remarquable, notre collagène marin Naticol® est issu de la pêche durable labellisée Friend of the Sea®, garantissant des pratiques de pêche respectueuses de l'écosystème.

Nous vous recommandons

Collagène Marin

Formule Beauté à base de collagène marin et acide hyaluronique, enrichie en vitamines A, B, C, E et Zinc.

  • ✅ Action 3-en-1
  • ✅ 1000 mg de collagène marin breveté
  • ✅ 90 gélules faciles à avaler
  • ✅ Fabriqué en France 🇫🇷
Voir le produit

Le type de collagène : I, II, ou III ?

Pour bien comprendre la différence entre les types de collagène (I, II ou III), revenons aux bases : le collagène est constitué de plus de 25 types de collagène endogène, chacun ayant une fonction propre dans nos tissus. Cependant, entre 80 et 90 % du collagène qui nous constitue appartient aux types I, II et III.

Collagène de type I

Il est le constituant principal de la trame des os, et représente à lui seul 90 % du collagène de l’organisme ! On le retrouve dans les tissus conjonctifs composant la peau, les os, les tendons et les organes internes.

Collagène de type II

Il s’agit du collagène des cartilages par excellence ! Associé à d’autres types de collagènes, il forme de fines fibrilles garantissant la bonne résistance des cartilages face à la traction.

Collagène de type III

Ce collagène est présent dans les muscles squelettiques et dans la paroi des vaisseaux sanguins. Il s’agit d’une protéine essentielle pour le système cardiovasculaire et dans la formation des fibres de réticuline, que l’on retrouve dans les tissus hématopoïétiques (essentiellement dans la moelle osseuse).


En bref ? Les collagènes de type I et III sont extraits à partir de la peau de l’animal (poisson ou bovin), quand le collagène de type II est issu des arêtes, cartilages ou des os.


👉 Notre recommandation : peu importe ! Une fois hydrolysé (procédé enzymatique visant à transformer le collagène en peptides pour la supplémentation humaine), le collagène se répand dans nos cellules sans différenciation. Aussi, une catégorisation du type de collagène est surtout pertinente pour connaître la partie de l’animal dont il est extrait.


Le type de collagène n’a donc pas d’impact sur l’efficacité du complément.

Quelle différence entre le collagène natif et le collagène hydrolysé ?

Le collagène natif

Le collagène natif correspond à sa forme naturelle, avant tout procédé de transformation en peptides. Son haut poids moléculaire le rend moins assimilable par l’organisme, d’autant plus qu’il n’est pas soluble dans l’eau.


Les compléments mentionnant un collagène natif contiennent généralement d’autres composants pour améliorer les propriétés du produit.


Sous cette forme, le corps n’est pas en capacité de l’assimiler correctement, puisqu’il ne peut traverser la barrière intestinale pendant le processus de digestion.

Le collagène hydrolysé

Le collagène hydrolysé correspond au résultat obtenu après l’hydrolyse de la gélatine. Son poids moléculaire est alors bien plus bas, et assure son efficacité optimale grâce à sa haute biodisponibilité !

collagène marin

👉 Notre recommandation : le collagène hydrolysé qui présente un faible poids moléculaire, contribuant à son excellente biodisponibilité par l’organisme.

Quelle forme de collagène choisir : poudre, gélules, comprimés ?

Sur le marché des compléments alimentaires à base de collagène, il existe un très grand nombre de formes galéniques. Le choix dépend surtout de vos préférences !


👉 Pour nous, les gélules et la poudre se distinguent comme les 2 meilleures options :


  1. Les comprimés et gélules de collagène : pratiques, inodores et sans goût, le seul défi reste d’y penser (mais pas d’inquiétude, nous faisons le nécessaire pour vous faciliter la vie). Elles offrent un dosage précis et sont faciles à intégrer dans une routine quotidienne, sans avoir besoin de préparation. Souvent, elles apportent d’autres actifs anti-âge en plus du collagène marin : acide hyaluronique, zinc, vitamine C ; cela renforce ainsi les effets du complément sur la beauté de la peau.

  2. Le collagène en poudre se présente sous forme de pot, sachet, sticks ou dosettes, à diluer dans un liquide de votre choix. C’est une option intéressante si vous êtes adeptes des smoothies ou autres boissons minute afin d’allier l’utile à l’agréable ! Elle affiche le meilleur rapport quantité de collagène-prix, ce qui n’est pas pour nous déplaire…


À propos de notre collagène en poudre, vous en parlez mieux que nous 😍


meilleur collagène

Et le collagène liquide à boire ? Il serait plutôt adapté pour la préservation des os et la diminution des inconforts articulaires. Sous cette forme, il peut être associé à d’autres actifs tels que la l-lysine, la vitamine C, boswellia, etc.


Concernant l’usage externe, pommades et crèmes assurent une application précise, ponctuelle et locale pour réduire les inconforts articulaires.


On retrouve régulièrement du collagène dans les soins anti-âge ou anti-rides, mais rappelons que leur efficacité reste discutable !


Les bienfaits constatés sont généralement dus à l’ajout d’autres ingrédients (huiles végétales, extraits de plantes). Vous êtes avertis !

Quels labels pour le collagène marin ?

Si vous décidez de choisir un collagène marin, nous ne pouvons que vous inviter à vérifier les labels du produit : c’est un gage de qualité et de traçabilité, valeurs qui nous sont chères.


  1. 🌍 L’absence d’OGM dans les ingrédients composant le produit ;

  2. 🐬 Le label Friend of The Sea, accordé par la DNV : cette certification contribue à la protection des océans, à la promotion de pratiques durables, et à la réduction de leur impact sur les écosystèmes ;

  3. 🌱 La mention Clean Label : une courte liste d’ingrédients, transparente et allant à l’essentiel ;

  4. 🇫🇷 Une fabrication française : toujours dans un souci de traçabilité et de réduction de l’impact écologique des produits !

  5. La réalisation d’études scientifiques préalables et continues pour valider sa pertinence et dans une logique d’amélioration constante.


Prendre du collagène : une vision préventive de notre bien-être ?

C’est ce que pense l’équipe Novoma ! Vous avez désormais tous les éléments utiles pour choisir celui qui vous convient. Et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à nous contacter.

Lucas PINOS

Co-fondateur de NOVOMA

Passionné et expert en micro-nutrition, Lucas a fondé Novoma en 2012. C’est avec conviction qu’il développe des compléments alimentaires aux actifs efficaces, soigneusement choisis et 100 % clean, pour répondre au mieux aux besoins de l’organisme.

Partager cet article

En lien avec l’article

Produits recommandés

Continuer votre lecture

17/03/2023

Quel est le Meilleur Probiotique ? Nos Conseils et Avis (2024)

13/04/2023

Quel est le meilleur complément alimentaire de fer  ? Nos conseils et avis (2024)

01/12/2022

Oméga 3, de l’or pour les cheveux ?